L’accomplissement de l’écriture à la main, bien plus qu’une fonction de « note ».

La rédaction peut se faire de bien des manières, et si de nos jours, l’on préfère « taper sur clavier » des articles, des mémoires, ou encore des textes, c’est parce que l’informatique facilite la tâche de bien des manières : rapidité, correction des fautes, suppression, calibrage des tailles etc…

Cependant, les contreparties de l’ère technologique impactent gravement une grande partie de ces utilisateurs, ces derniers n’arrivent plus à s’exprimer correctement par écrit officiel, commettent des fautes basiques d’orthographe, de conjugaison. Le dialogue devient de plus en plus rare, car le téléphone, devenu soi-disant « smart » remplace cet état de discussion instantanée par des messages échangés via l’appareil. Il y a bien d’autres conséquences issues de cette époque que nous ne citerons pas tous, mais si l’être humain semble s’être adapté à l’écriture à la main depuis maintenant près de 5000 ans, notre cerveau semble tout aussi adéquat à ce mode de prise de notes.

Ecrire sur papier aide à la mémorisation

Les étudiants de nos jours pensent qu’il est plus rapide de prendre des notes sur ordinateur plutôt que sur support papier, certes, c’est vrai. Cependant, des études ont démontré que la prise de note manuelle augmente le degré de compréhension, et de ce fait, améliore l’apprentissage du cours. Sur un plan scientifique, l’écriture permet au cerveau de résumer l’information transmise, et stimule la réflexion ainsi que le sens critique.

C’est tout simple, mais lorsque nous écrivons à la main, nous nous dotons d’une mémoire « corporelle » : tenir un crayon/stylo et un papier, effectuer des mouvements de la main par le biais de nos pensées, ces actions convergent directement sur la partie droite du cerveau, et induisent directement des souvenirs prolongés.

Favorise la concentration

Il n’est pas nécessaire de prouver qu’un ordinateur possédant une connexion internet peut être source de distraction. Cependant, même sans, l’ordinateur n’est pas tout aussi efficace que l’écriture sur papier au point de vue de la concentration.

Le cerveau filtre les informations qui lui parviennent, si la feuille et le stylo sont les seuls outils à notre disposition, ils permettent à notre cerveau de se concentrer uniquement sur ces derniers. Au contraire, un logiciel d’écriture, qui proposera d’autres fonctions autre que la rédaction propre, divisera l’attention que le cerveau porte à l’écrit proprement dite.

L’écriture est une activité artistique, nourrissant la créativité et la réflexion

L’expérience de fameuses personnes, telles que des scénaristes, ou encore des leaders de grande entreprise, affirme que l’écriture peut s’avérer être très utile lors d’activité de brainstorming ou de rédactions de scénarios.

  • « Ecris le, et réalise le », porte le titre du fameux livre écrit par Henriette A.K lorsqu’elle explique que les objectifs écrits sur papier sont le meilleur moyen de les atteindre.
  • Lors d’une entrevue avec Quentin Tarantino, célèbre scénariste, ce dernier soutient que l’écriture manuelle engendre des idées, pour les premières ébauches de projet. Il déclenche de ce fait la créativité et l’inspiration, que le format prédéfinis d’un ordinateur.

En résumé, l’écriture va au-delà de la fonction première de « note » qu’on lui attribue. Il apporte bien plus en étant un outil de création, d’apprentissage et de mémorisation. Ces outils que sont les stylos à bille, à plume, ou les supports papier de différentes qualités sont disponibles sur les sites internet officiels de Parker, Monblanc et Faber Castell.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut